Attitude #13.

Aller en bas

Attitude #13.

Message par Stone Cold Steve Austin le Lun 7 Nov - 0:38

Avant que le show de ce soir ne commence, passons par le parking de l'arène afin d'y retrouver les premiers arrivés et ce soir, il s'agit de Bill DeMott et d'Andy Leavine qui arrivent ensemble dans le légendaire pick-up rouge de celui que l'on surnomme Silent Rage.

Andy Leavine – Here we are.

Bill DeMott – Thank's for the ride, big Andy. Je vais directement aller profiter de la salle de musculation avant que tout le monde arrive, alors on se voit plus tard.

Andy Leavine – You're welcome, see you later.

Les deux hommes s'échangent une poignée de main virile et se laissent. Bill DeMott récupère ses affaires dans le coffre du pick-up et prend la route de la salle de musculation. Bill DeMott, toujours très à l'aise, salue quelques techniciens en prenant soin de se foutre de leurs gueules. Le commentateur de l'Attitude Wrestling Corporation arrive enfin à destination.

Bill DeMott – What the fuck is going on here ?



? – Hello, Billy.

Bill DeMott – Explique-moi comment est-ce que tu as fait pour rentrer ici, huh ?

? – Au début, j'ai cru que je n'y arriverais pas mais après quelques minutes de conversation avec ce travailleur non-déclaré, un peu de menaces, un peu de charme, des yeux doux, un faux numéro de téléphone à disposition et un autographe, il était doux comme un agneau... Encore un peu et c'est lui qui me donnait cent billets pour me laisser entrer dans le building.

Bill DeMott – On savait tous que tu étais du genre à bouger ton cul dans tous les sens pour arriver à tes fins, mais je ne savais pas que tu le faisais contre rémunération.



? – Tu ne tenais pas le même discours à Vegas.

Bill DeMott – What are you talking about, bitch ?

? – Whatever. Je crois que l'Attitude Wrestling Corporation n'a pas besoin d'un nouveau scandale à la Andy Leavine après ce qu'il s'est passé la semaine dernière lors de Stainless Steel, pas toi ? Pas besoin d'en arriver là, néanmoins. Je ne voudrais pas mettre ton mariage en péril sur de simples spéculations, hein. L'Attitude Wrestling Corporation a déjà eu son lot de drama pour le moment. Et puis, what happens in Vegas stays in Vegas.

Bill DeMott – Ne joue pas à ça avec moi et arrête de me menacer petite pute, got it ?

? – Nous n'y sommes pas encore, ne commence pas à monter sur tes grands chevaux. Je voulais juste savoir si l'Attitude Wrestling Corporation n'avait pas un poste à pourvoir pour le moment... Mon projet professionnel consiste toujours à devenir la plus grande lutteuse de tous les temps.

Bill DeMott – Arrête de rêver Rima. Maintenant, tu prends tes talons aiguilles de stripteaseuse, ton écharpe en chocolat et tu te casses de mon arène aussi rapidement que tu y es rentré. Je ne te le dirais pas deux fois, ne m'oblige pas à employer la force.



Rima Fakih – Puisqu'il en est ainsi, dommage. Nous serons amenés à nous revoir Billy, ne te fait pas de soucis.

Bill DeMott – C'est ça.

Rima Fakih, miss USA 2010, récupère son sac à main de pétasse et s'en va en roulant du cul. Sans vraiment comprendre ce qu'il vient de se passer, il semblerait que les récents malheurs d'Andy Leavine donnent de nombreuses idées à certaines personnes, désireuses de rentrer dans la grande famille qu'est l'Attitude Wrestling Corporation.
avatar
Stone Cold Steve Austin

Messages : 488
Age : 53
Lutteur Incarné : What ?
Attitude : 3:16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attitude #13.

Message par Stone Cold Steve Austin le Lun 7 Nov - 0:38

IT WAS LAST WEEK.
...
STAINLESS STEEL, LIVE FROM PHOENIX, AZ.



Mister Anderson est sur le point de trouver le coupable de l'attentat envers John Cena, mais Wade Barrett a quant à lui des soupons envers Anderson lui-même.



Stone Cold à quant à lui la réponse à cet attentat, mais Anderson lui a fait perdre son temps et ce dernier se prend un stunner tout comme ses trois suspects.



CM Punk ne supporte pas de voir un clown lui prendre son spot à Attitude, il veut botter le cul de Santino pour obtenir le spot qui lui revient de droit, mais l'italien l'emportera sur le straight edge.



Alberto Del Rio est de retour, il veut se venger du Suisse et par conséquent l'affronte à la place de Ricardo. Et ce sera finalement Claudio qui retournera dans son pays.



Danielson voulait venir une nouvelle fois aider de son ami, mais Velvet n'a rien voulu entendre. Cependant la demoiselle et Gregory Helms se feront battre par deux gangsters assoiffés de sang.



Après un match palpitant entre Shelton Benjamin et Edge, un nouveau champion Corporation voit le jour. La Rated R Superstar obtient la victoire, et le titre.



Un combat incroyable entre les deux hommes qui ont lutté dans le premier Hell in a Cell de l'histoire, un combat remporté par l'Undertaker, qui prend sa revanche, quatorze après.



Lauren veut qu'Andy souffre autant qu'elle a souffert, mais ce dernier veut seulement récupérer sa famille, alors que Jericho et Lauren ne l'entendent pas de cette oreille.



En effet, grâce à l'intervention de Lauren, Jericho ressort vainqueur du match. Cependant, Trish fait éclater le vrai visage de Lauren au grand jour. Cette dernière finira KO, tout comme Jericho, ne jamais réveiller la rage du Silent Rage.



La guerre entre la famille Colon et Dudley se termine sur un No-Contest suite à l'intervention de Stone Cold qui a changé les règles du match, en un steel cage elimination tag team match.



L'homme qui a piégé la voiture de John Cena lors de Ground Zero a était arrêté par les agents du SWAT. Cet homme ? Wade Barrett.



Un Main Event palpitant qui voit Christian Cage conserver son titre et mettre fin à la série de victoire de Triple H. Christian annonce qu'il se retire, avec le titre d'Attitude.



AND NOW, ATTITUDE CONTINUES
...
THIS IS ATTITUDE NUMBER THIRTEEN LIVE FROM AUSTIN, TX.
avatar
Stone Cold Steve Austin

Messages : 488
Age : 53
Lutteur Incarné : What ?
Attitude : 3:16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attitude #13.

Message par Stone Cold Steve Austin le Lun 7 Nov - 0:38

ATTITUDE WRESTLING CORPORATION.