Attitude #13.

Aller en bas

Re: Attitude #13.

Message par Stone Cold Steve Austin le Lun 7 Nov - 0:42

Après son match qui fut des plus éprouvant, Andy peine à récupérer, certainement une forme de fatigue physique après quatre mois de compétition intense. Au milieu du ring, les mains sur les genoux, Silent Rage respire la bouche ouverte, et transpire à grosses gouttes. Au même moment, sous le titantron, il y a du mouvement.



??? – Excuse me.

Hommage à Vickie Guerrero ou non, arrivant sur un fauteuil roulant, minerve autour du cou et homme de main attitré pour faire avancer le fauteuil, la machiavélique et perfide Lauren Leavine apparait sous les huées des fans.

Lauren Leavine – Il y a huit jours de cela, à Stainless Steel, l'homme qui se trouve en ce moment même au milieu du ring s'en est violemment prit à moi, une femme, une mère de famille. Sans aucun scrupule, j'ai été agrippée par les cheveux, et j'ai été violemment frappé en étant projeté avec une intense violence à l'extérieur du ring, me brisant au passage quelques côtes et me disloquant l'épaule. Mais ce n'est pas tout, aujourd'hui mon dos me fait atrocement souffrir, je ne peux même plus marcher. Je n'arrive même plus à effectuer les tâches les plus simples de la vie quotidienne, je suis complètement dépendante. Je ne peux même pas prendre une douche par mes propres moyens. Et tout ceci est l'oeuvre de cet homme, au milieu du ring, Andy Leavine !

« ANDY ! ANDY ! ANDY ! »

Ce n'était certainement pas l'effet voulu, mais Andy a, à présent, toute la foule derrière lui, pour le soutenir, l'encourager et le féliciter pour avoir porté une monstrueuse powerbomb sur Lauren à l'extérieur du ring la semaine dernière.



Lauren Leavine – Comment osez-vous applaudir et encourager un homme violent ? Comment pouvez-vous supporter un homme qui s'en prend à une pauvre femme sans défense qui ne voulait que le bien pour sa famille et ses enfants. You make me absolutely sick, you people !

Là, Lauren vient juste de s'attirer une heat impressionnante. Les fans ont choisi leur camp, et ce n'est certainement pas celui du sexe faible, dommage pour Lauren et pour son dos.

Lauren Leavine – Au vu des violences dont j'ai été victime, je pourrais très bien porter plainte et faire immédiatement arrêter et condamner l'homme que vous supportez tant. Je pourrais oui, mais je ne vais pas le faire. Après avoir tenté, vainement, d'utiliser une manière douce, pacifique, qui avait pour but de trouver un accord à l'amiable pour le bien de notre famille et de nos enfants, je me dois de changer mes plans. Je me dois de revoir ma stratégie de combat, et de passer à la manière forte. Cette fois, je ne vais pas faire appel au bon sens d'Andy Leavine, non. Cette fois, je vais lui imposer le sens que j'entends donné à ma vie, et à celle de mes enfants ! Et pour cela, je devais m'entourer des meilleurs. Voilà pourquoi j'ai contacté personnellement un cabinet privé qui a tout de suite accepté de me représenter et d'intervenir dans cette affaire. Ils ont de suite accepté de m'aider à obtenir et à exécuter ma vengeance, et je suis heureuse de vous présenter celle qui me représente dorénavant, la duchesse des ténèbres, Michelle McCool !

La foule ne comprend pas, et Andy semble dans la même situation. Lauren, elle, se met à chaleureusement applaudir. Après quelques secondes, une grande silhouette et une chevelure blonde se dessine au niveau du titantron, Michelle McCool rentre en scène sous des huées impressionnantes. Andy, lui, est complètement décontenancé.



Michelle McCool – Don't be upset, Andy. Tu ne fais que récolter ce que tu as toi-même semé. Voici la juste récompense de tes actes passés, que tu vas devoir assumer, à présent. Tu vois, quand ta future ex-femme est venue me voir et m'a parlé de son histoire et de son envie de se venger, je n'ai pas pu lui dire non. Non seulement parce que je suis une femme, et que je défends avec force et honneur les droits de la femme, mais aussi de par mes fonctions de ministre de l'information et ministre de la justice du grand ministère des ténèbres. Ces différents rôles me donnent un droit, et un devoir d'avertissement vis-à-vis des personnes qui aiment ce business et cette fédération, mais également un droit de punition et de réprimande vis-à-vis des personnes comme toi, Andy, qui n'hésitent pas à frapper une femme sans défense qui n'a jamais rien demandé. Pour toutes ces raisons, je suis ici pour représenter ma cliente.

« YOU SUCK ! YOU SUCK ! YOU SUCK ! »

Andy, toujours dans la stupéfaction et l'incompréhension se tourne vers la table des commentateurs et demande d'un regard presque perdu de l'aide à Booker T qui, quelques minutes auparavant, lui avait été de bons conseils. Cela n'empêche pas Michelle McCool, amusée par la scène qu'elle est en train de voir, de reprendre.

Michelle McCool – Andy, ne tourne pas la tête, c'est par ici que ça se passe. Je veux que tu regardes ta femme dans les yeux. Je veux que tu me regardes dans les yeux. Je veux que, au moins une fois dans ta vie, tu sois un homme, un vrai. Je veux qu'au moins une fois dans ta vie, tu apprennes que tes actes ont des conséquences, et que l'une d'elle fait qu'à présent, moi, Michelle McCool, je suis la nouvelle avocate de Lauren. Et tu peux me croire, Andy, si je te dis que je vais te faire subir les pire souffrances pour arriver à mes fins, c'est vraiment ce à quoi tu peux t'attendre. Je compte bien te faire plonger à ma propre manière. Il n'est pas question que tu puisses t'en sortir ainsi, et à présent je prends les choses en main pour défendre les intérêts personnels de ma cliente. Et mes méthodes n'ont vraiment rien de conventionnelles, tu peux en être sûr. Oh, tu vas même pouvoir le vérifier par toi-même dès à présent.

Michelle se met à rire alors qu'Andy ne comprend pas. Dommage pour lui, il n'a rien vu venir et se fait rapidement retourner par l'épaule et une main vient se placer autour de son cou. Etranglé avec force, Andy ne peut se défaire de l'emprise de celui que l'on considère comme le Deadman. Silent Rage a beau se débattre, rien ne peut l'empêcher de subir l'incroyable puissante du Chokeslam de l'Undertaker.



L'impact résonne dans toute l'arena et les fans se mettent rapidement à huer Lauren, Michelle et le leader du ministère des ténèbres, l'Undertaker. Rapidement, une équipe médicale arrive alors que sur la rampe d'accès, Lauren se délecte de ce spectacle non sans applaudir. Michelle McCool, elle, ne peut s'empêcher d'être satisfaite et d'envoyer une dernière parole à l'encontre d'Andy.




Michelle McCool – Courtoisie de la ministre des ténèbres.

Ce pauvre Andy ne semble définitivement pas sorti d'affaires. A présent, en plus de sa femme, il a le ministère des ténèbres sur le dos. Halloween est un jour à oublier pour Silent Rage.
avatar
Stone Cold Steve Austin

Messages : 488
Age : 53
Lutteur Incarné : What ?
Attitude : 3:16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attitude #13.

Message par Stone Cold Steve Austin le Lun 7 Nov - 0:43

Il est temps pour nous de passer à la suite, qui n'est autre qu'un match en simple, en One on One, entre Alberrrtttooo Del Riiiiiioooooo et Chis Jericho. En espérant que le match va être bon.

Booker T – Ce match sera vraiment intéressant à suivre. Les deux lutteurs qui vont s'affronter maintenant on réellement des qualité sur le ring, et ils l'ont montré lors de Stainless Steel. L'un à battu Andy Leavine, l'autre Claudio Castagnoli, voyons ce qu'ils vont nous montrer ce soir.

Bill DeMott – J'ai hâte de voir Del Rio péter le bras de cette tarlouze de Jericho.



Alberto arrive avec sa magnifique voiture de collection, alors que son assistant Ricardo Rodriguez est déjà sur le ring, micro en main.

Ricardo Rodriguez – ¡ Señoras y Señores, renta de México, es de vuelta ! ¡ Él entendió inferno, pero está allí, más mucho que nunca ! ¡ El grande... Alberto Del Rio !

Bill DeMott – Mes vieux cours d'espagnol m'ont juste permis de comprendre "inferno". C'est si pourri que ça le Mexique?

Booker T – Non mais Alberto a surement dut penser qu'il ne reverrait jamais sa carte de travail, et par la même occasion, les abords du ring de l'AWC. Il revient plus fort encore, j'ai hâte de voir ça.



Bill DeMott – Jericho à quant à lui jouer avec la femme de Big Andy avant de très vite se retirer. Jericho est un lâche, ça ne fait plus aucun doute pour personne.

» FIGHT ! «
Jericho commence fort avec un Arm Drag suivit de quelques coups d'avant bras dans la tête de Del Rio. Le mexicain répond avec un Dropkick sortit d'on ne sais où, directement dans la tronche de Jericho. Del Rio sourit et attrape son adversaire pour une prise de tête. Jericho ne perd pas de temps et tend le bras pour attraper la corde, mais Del Rio ne lâche pas, et Chris lui donne des coups de coude dans l'abdomen avant de le plaquer au sol avec un Back Suplex. On ne perd toujours pas de temps, puisque Jericho attrape les jambes du Mexicain et essais de le retourner pour le Wall. Mais Del Rio est vigilant et réussit à empêcher Jericho de porter sa prise. Il l'écarte dans le coin, et l'écrase, Jericho tombe assis. Del Rio se projette dans les cordes et porte un énorme Big Boot! Il ente le tombé: 1, 2 mais pas 3. Il porte une prise de soumission sur le bras droit de Jericho. Le Lionheart est en souffrance mais il réussit à attraper une corde. lors que Jericho tente de revenir dans le match avec ses poings, Del Rio place un Enzigiri. 1, 2 et toujours pas de trois. Jericho en a marre et sort du ring pour reprendre ses esprits. Mais Del Rio est sur la troisième corde! DIVING SENTON! Non! Jericho s'est écarté et Del Rio retombe durement au sol. Il semble KO, mais Ricardo le relève et le remet sur le ring avant le compte de 10 de l'arbitre. Jericho n'en demande pas plus. Lionsault! ET Wall of Jericho, porté sur Del Rio, qui ne tiens pas longtemps. Il abandonne. Victoire de Jericho.



Booker T – Ricardo à offert Del Rio en pâturage à Chris Jericho. Très beau match.

Bill DeMott – Dommage que le match de Del Rio s’arrête sur cette Senton en dehors du ring. Une attaque suicidaire, qui lui a couté cher. Dommage pour Del Rio.

Booker T – J'aime cette Attitude du tout pour le tout. Quant à Jericho, il confirme sa victoire face à Big Andy, voyons ce que l'avenir lui réserve.
avatar
Stone Cold Steve Austin

Messages : 488
Age : 53
Lutteur Incarné : What ?
Attitude : 3:16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attitude #13.

Message par Stone Cold Steve Austin le Lun 7 Nov - 0:43

Alors que les fans profitent d'un petit blanc pour faire un rapide détour aux différents stands de la fédération, d'autres profitent de ce moment pour venir sur le ring et se manifester.