Attitude #8.

Aller en bas

Attitude #8.

Message par Bill DeMott le Lun 29 Aoû - 20:55

Le show n'a pas encore débuté mais pour nous, à présent, cela devient une habitude de mettre nos lutteurs favoris en scène avant même que le spectacle ne soit commencé. Voilà pourquoi nous retrouvons Kurt Angle, bien décidé à faire remonter sur les rings Shawn Michaels, qui rentre dans la loge de Trish Stratus, sans frapper.

Kurt Angle – Dieu merci tu es ici. J'ai besoin de toi, tu es-... Oups, je crois que je dérange.

Trish Stratus – Ta maman ne t'a jamais apprise à frapper aux portes ?



En effet, Trish sort tout juste de la douche et semble encore loin d'être prête. Elle est même seins nues, et ils sont recouverts par une simple serviette.

Kurt Angle – Ma maman m'a seulement apprit à faire des pancakes.

Trish Stratus – C'est super... Heu, Kurt, je sors de la douche là, et je suis à moitié nue.

Kurt Angle – Moi aussi je sors de la douche, quelle coïncidence.

Kurt s'assoit sur un banc, et visiblement il ne semble pas disposé à quitter la pièce pour le moment, même si Trish est la poitrine nue devant lui.

Trish Stratus – D'accord... Bon, alors qu'est-ce que je peux faire pour toi, Kurt ?

Kurt Angle – En dehors de toutes les propositions indécentes qui se chamaillent dans ma tête, qu'est-ce que tu dirais de me sauver la vie ?

Trish Stratus – Ça tombe bien, j'ai apporté mon costume de wonder-woman dans mon sac.



Kurt Angle – Ecoute, je sais que ce n'est pas quelque chose de facile pour toi, tu as déjà beaucoup de travail, tu en as encore en plus depuis que Steve a disparu et je viens encore t'en rajouter, mais tu es mon dernier espoir pour ramener Shawn Michaels sur les rings. Je ne sais plus quoi faire, j'ai déjà tout tenté. Je suis venu lui demander en personne, en homme, sur le ring, et il a refusé. J'ai demandé à ses meilleurs amis de lui adresser un message pour le convaincre, mais cela ne semble pas suffire. J'ai même demandé à Steve de le convaincre, mais il refuse toujours. Je ne sais plus quoi faire, je n'ai plus d'idée. J'ai besoin de toi, Trish, tu es la seule qui puisse encore faire changer d'avis à Shawn.

Trish Stratus – Cela ressemble à une mission difficile.

Kurt Angle – Ce n'est pas mission difficile, Trish, c'est une mission impossible.

Il y a du Ethan Hunt en Kurt Angle.

Trish Stratus – Si c'est mission impossible, comment espères-tu que je réussisses ?

Kurt Angle – Je te connais, Trish. Je t'apprécies beaucoup, je connais tes qualités, physiques et humaines, et tu as surtout le goût de l'effort. Tu sais aussi bien que moi que tu ne renonces jamais avant d'avoir essayé, au moins une fois. Et je pense sincèrement que tu es la seule qui puisse convaincre Shawn.

Trish Stratus – Kevin, Marty, Hunter, Steve et même toi vous n'avez pas réussi à le convaincre, alors pourquoi est-ce que moi je pourrais ? Je ne suis pas quelqu'un de très proche de Shawn dans la vie, pourquoi il m'écouterait moi et pas vous ?

Kurt a toujours des plans bien ficelés, et il a donc toujours des réponses à apporter, même à la question que vient de poser Trish.



Kurt Angle – Parce que tu es une femme, et que c'est le point faible de Shawn.

Trish Stratus – Et tu veux te servir de moi parce que je suis une femme ?

Kurt Angle – C'est à peu près ça, oui. C'est une superbe idée, hein ?

Trish Stratus – Il y a juste un hic dans ton plan, Kurt. Qu'est-ce qui te laisses penser que je vais accepter ? Et supposons que j'accepte, même si cela ne me plait pas d'envisager cette solution malgré le fait que je voudrais moi aussi revoir Shawn sur les rings, Shawn n'est pas ici ce soir.

Kurt Angle – Quoi ? Mais attends une seconde, c'était pas prévu du tout ça dans mon plan. Non, non, non, il doit y avoir un souci quelque part, c'est pas marqué dans le script ça.

Kurt sort de sa poche un morceau de papier où il a griffonné ce qui ressemble à son plan. Le pauvre, il n'avait pas prévu cela.



Kurt Angle – C'est la fin, je ne peux plus rien faire. J'ai mis une semaine à mettre ce plan en oeuvre, et voilà qu'il s'évapore en quelques secondes. Il était pourtant infaillible, et ce plan permettait même à Shawn d'enfiler un nouveau nickname, j'avais pensé à tout.

Trish Stratus – Qu'est-ce que tu veux dire par un nouveau surnom ?

Kurt Angle – Si le plan s'exécutait à la lettre, Shawn se serait vu affubler d'un tout nouveau surnom : The TSBBB.

Trish Stratus – The TSBBB ?

Kurt Angle – Oui, the Trish Stratus Big Breast Breaker. Cela collait parfaitement, en plus.

Trish Stratus – Ton plan c'était... Ma poitrine ?

Kurt Angle – Quand on a épuisé toutes les idées disponibles pour convaincre, il faut parfois revenir aux sources, et sur ce qui peut convaincre un homme. Des fois, il ne faut pas regarder beaucoup plus loin que le bout de son nez. Mais tant pis, je n'ai plus qu'à rentrer chez moi, faire un câlin à mes enfants et leur dire que leur papa est un perdant qui prend sa retraite, car il est trop vieux pour réussir à sortir de chez lui sans échouer dans ce qu'il fait.

Alors qu'il est sur le point de se lever, Kurt se ravise et son visage change du tout au tout.



Kurt Angle – Attends une seconde. Où habite Shawn ?

Trish Stratus – A San Antonio. Pourquoi ?

Kurt Angle – Vu qu'il n'est pas ici ce soir, il est chez lui ?

Trish Stratus – Certainement, enfin je suppose.

Kurt Angle – Est-ce qu'il y a un aéroport près d'ici ?

Trish Stratus – Oui, il y en a un à environ quinze minutes en voitures. Mais pourquoi est-ce que tu me poses toutes ces questions, Kurt ? Tu as une idée ?

Kurt Angle – Je dois m'acheter un billet. Est-ce que tu as de l'argent à me prêter ? Je te rembourserai rapidement, c'est promis.

Trish Stratus – Jette un coup d'oeil dans mon sac. Mais dit moi à quoi tu penses ?

Kurt est bien trop excité pour ouvrir la bouche, il semble revivre depuis quelques secondes. A-t-il un nouveau plan ? En tout cas, voilà qu'il ressort plusieurs billets du porte-feuille de Trish et se dirige vers la porte qu'il entre-ouvre avant de se retourner vers Stratus.

Kurt Angle – Merci beaucoup, Trish. By the way, c'est plutôt malin de cacher ton porte-feuille au milieu de tes soutien-gorges.

Angle quitte la loge et finalement, Trish se retrouve seule et ne sait même plus quoi faire. Mais son regard et son visage manifestent une expression mi-enjouée mi-stupéfaite.



Trish Stratus – Il est vraiment incroyable !

Et nous, on a plus qu'à espérer que le show soit sur le même rythme que ce segment, endiablée, fun et plein de questions. Attitude, number eight c'est maintenant.

avatar
Bill DeMott

Messages : 127
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attitude #8.

Message par Bill DeMott le Lun 29 Aoû - 21:06

IT WAS LAST WEEK.
...
ATTITUDE NUMBER SEVEN, LIVE FROM PITTSBURGH.



Kurt Angle fournit des équipes de sécurité à Stone Cold afin d'empêcher la Ministry de rentrer dans l'arène, lui demandant en échange de convaincre Shawn Michaels de lutter contre lui lors de Ground Zero.



Alors que les Dudleys manient le bluff avec maestria pour convaincre les champions de les affronter à Ground Zero, Austin calme les ardeurs en annonçant à chaque camp le match qu'il disputera ce soir.



La Ministry tente cette fois-ci de s'attaquer au jeune Andy Leavine, blessé. Mais, pas de chance pour Ariel et Thorn, puisque l'ange gardien d'Andy, Trish Stratus, vient à sa rescousse et le tire de ce mauvais pas.



Steve Austin tient sa promesse et va parler à Shawn. Seulement voilà, ce dernier n'a toujours pas changé d'avis, et malgré les tentatives de son patron, il refuse toujours de remonter sur le ring le 11 septembre. Dommage pour Kurt !



Après avoir remis en place son ancien élève, Low Ki, qu'il considère aujourd'hui comme une lopette, Homicide remporte son combat, montrant ainsi qu'il est un dominant, et qu'il a largement la carrure pour toucher l'or ici.



Peu après, Gregory Helms et Bryan Danielson coûtent la victoire aux Dudleys Boyz qui, fous de rage, leur déclarent la guerre absolue ! La tension monte, et Ground Zero risque d'être un sacré massacre, surtout pour cette confrontation.



Paraissant très fair-play, voire même trop, Shelton Benjamin vient en aide à son rival, Alberto Del Rio, en le débarrassant des services de l'immigration, les empêchant ainsi de le ramener au Mexique. Leur match pour le titre est donc maintenu !



Perdant, trahi et humilié, Goldust les ramasse toutes. En effet, après sa défaite, il se voit abandonné par son partenaire, Claudio Castagnoli, puis subit un Spear de la part d'Edge, accompagné de Lita, qui remportèrent ce combat.



Après un superbe tag team match se terminant sur la victoire de Cena & Christian, Triple H, venu commenter la rencontre, et John ne peuvent pas s'empêcher de sauter l'un sur l'autre. La tension monte, ici aussi, elle sera bientôt palpable.



Après avoir repoussé les services de sécurité de Kurt Angle, la Ministry parvient, audacieusement, à rentrer dans l'arène, à neutraliser Stone Cold Steve Austin, et à l'enlever. La AWC vient de perdre son boss, c'est la panique à bord !




AND NOW, ATTITUDE CONTINUES
...
THIS IS ATTITUDE NUMBER EIGHT, FROM NEW YORK CITY, NY.
avatar
Bill DeMott

Messages : 127
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attitude #8.

Message par Bill DeMott le Lun 29 Aoû - 21:06

ATTITUDE WRESTLING CORPORATION.