Ground Zero - Greatest Alliance (c) vs. The Dudley Family

Aller en bas

Ground Zero - Greatest Alliance (c) vs. The Dudley Family

Message par Bill DeMott le Jeu 1 Sep - 12:40

La lutte par équipe, c'est pour les tafioles, et je hais les deux frères obèses, donc j'regarderai pas ce match.
avatar
Bill DeMott

Messages : 127
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ground Zero - Greatest Alliance (c) vs. The Dudley Family

Message par Jé' le Sam 3 Sep - 9:01

Studley Dudley. EC-DUB' ! EC-DUB' ! EC-FN'-W !

What the fuck ?



Studley Dudley. The Hammerstein Ballroom ! My jewel, my sweetie, my heart. The place where I was REALLY born. C'est ici que je vous ai introduis pour la première fois, mes frères. Ici que vous avez gagné vos premiers titres. C'est ici que Sign Guy a apprit qu'il était un Dudley. This ... This very building, this arena ... This the cradle of wrestling.

Oui, le berceau de la lutte, Studley semble aimer ça encore plus que sa cousine.

Bubba Ray. Ce lieu ... Ce lieu veut tout dire pour nous. Mais je ne suis pas un poète comme mon frère, à lui les jolis mots, à moi les mots durs, les mots vrais, les mots qui veulent réellement dire quelque chose. Cet endroit est la seule église qui compte pour nous. Ces trois lettres sont notre seul dieu. Mais il y a un peu plus d'un mois, ce lieu a été bafoué, ce sol a été foulé par deux fils de pute qui ne méritent même pas de prononcer le nom de l'arène. Ici même se tenaient nos adversaires de dimanche, ceux qui aiment parler pour ne rien dire, contracter leurs muscles et parler sans fin devant la caméra. L'auto proclamée Wrestling Greatest Alliance. Mais ce n'est peut être pas faux. Peut être bien qu'ils sont la meilleure alliance de ce sport, oui, c'est même très probable. En fait, c'est sûr et certain.

Studley regarde étrangement son grand frère Bubba, est ce que Bubba 'Killing Machine' Dudley part perdant ? Non, et il va vite rassurer son petit frère.

Bubba Ray. Mais ... C'est tout ce qu'ils sont, une alliance. Qu'est ce qu'une alliance ? C'est un assemblement, une association. C'est deux individualités qui cohabitent. Mais une alliance est aussi définie parce qu'elle est éphémère. Lors du dernier Attitude, Danielson s'est mieux entendu avec ce rital de mes deux de Santino Marella qu'il ne s'entend avec Helms, c'en est bien une preuve. Quant à Helms, il crache allègrement sur ses meilleurs amis, les types avec qui il a passé son enfance, sa jeunesse, toute sa vie en fait. Il crache sur les frères Hardy, sur Shannon Moore, des types avec qui il a vécu, qu'il considérait comme des frères. Alors Danielson, qu'il ne connaît que depuis quelques mois, quelle chance il y a qu'il ne finisse pas par le trahir ? Aucun. Comment peut il bien s'entendre avec cet inconnu alors qu'il traite ses presque frères, ses meilleurs amis, les mecs avec qui il a grandi comme des affreux fils de putes dépravés ? C'est une aure preuve qu'ils ne sont qu'une alliance. Et qu'est ce qu'une alliance en face d'une équipe ? Une équipe, c'est un duo inséparable, c'est deux êtres qui s'entendent tellement bien qu'ils pensent la même chose en même temps. C'est deux êtres qui n'en sont presque qu'un. Mon frère et moi, on est une équipe, on a été élevé par nos deux mères ensemble. J'étais là quand Devon est né, on a joué ensemble au foot quand on était gosses. On s'est entraîné ensemble à la lutte, on a fait nos débuts ensemble. On se connaît par cœur. Quand on lutte, je sais où il est sans le regarder, et c'est réciproque. Je sais exactement ce qu'il compte faire, et il en est de même avec lui. Et ça, c'est pour la vie. On est des frères, oui, mais pas seulement. Spike aussi était notre frère, mais il nous a trahi, et plus d'une fois. Devon et moi, on est des frères, mais on est aussi des meilleurs amis, on est une équipe. Spike n'a pas été élevé en même temps que nous, aucun autre Dudley n'est lié avec l'un de ses demis frères comme on l'est Devon et moi ! On a survolé les divisions par équipe de toutes les fédérations par lesquelles ont est passé, on a passé presque toutes nos putains de vie ensemble ! We are a tag team. A motherfuckin' duo ! We were born Dudley and we will die freakin' Dudley !



J'aimerai être un Dudley si ce n'était pas que du kayfabe cette fraternité.

Bubba Ray. Danielson et Helms, depuis quand est ce qu'ils se connaissent ? Depuis quand ils luttent ensemble ? Combien de fois se sont ils entraîné ensemble ? Combien de fois ont ils lutté en équipe ? Deux. Combien de match par équipe est ce qu'ils ont gagné ensemble ? Un seul, faisant le hold up, qu'est ce que je dis moi, l'arnaque du siècle ! Combien de titres par équipe est ce qu'ils ont gagné, hein ? Qui ont ils battus, quelles putains de légendes ont ils terrassé en match par équipe simple ?!

Studley Dudley. La seule chose que ces petits cafards ont mit à mal, c'est la valeur de ces titres par équipe, c'est le prestige de la division par équipe ! Ils ont vos putains de ceintures, mais c'est tout ce qu'ils ont de vous.

Devon. YOU'RE THAT DAMN RIGHT ! Ils n'ont ni le palmarès qu'on a, ni l'entente qu'on a, ni le talent qu'on a. On a peut être perdu des matchs, mais quelle équipe peut se targuer de ne pas en avoir perdu ? Aucune ! Par rapport au temps depuis lequel on fait des matchs par équipe, on a perdu moins de match dans notre carrière que Helms et Danielson tous les deux. Parce qu'ils ont beau faire les malin, tous les deux, ils n'ont fait qu'un seul match par équipe en deux contre deux. Ils n'ont fait qu'un seul match comme celui qu'ils livreront contre nous dimanche. Leur seul match en deux contre deux c'était contre John Cena et Christian Cage. And guess what ? They lost it ! Nous, on a peut être eut quelques bas à l'AWC, mais compte tenu du nombre de matchs deux contre deux qu'on a eut, well ... We got a 95 percent of wins !

Studley Dudley. And while you got 95, i'm stuck at 69.

Bubba Ray. Le palmarès, les titres, tout ça on s'en tamponne. A Attitude 7, Bryan Danielson et Gregory Helms ont commis l'irréparable. When they crush our cousin's beautiful face, it has all become personnal between us !

Les quatre hommes (oui, Sign Guy est là) avancent dans les couloirs de l'arène, qui sont devenus un musée. Ils passent devant quelques photos, l'une où figure le retour du Sandman à November to Remember 1999, on voit Rhino devenir le dernier ECW Champion, mais c'est devant cette photo que la famille s'arrête.



Oui, 3/5 des images de ce rp c'est celles de Al' et Arn', et alors ?

Bubba Ray. Tu vois cette image, Devon ? Sur cette image, Danielson et Helms voyaient des types venus voir des brutes se marteler le crâne à coups de chaise. Ils disent que la ECW ce n'était pas la vraie lutte, huh ? Dois je leur rappeler qui est passé par la ECW ? Chris fuckin' Benoit, l'homme que Danielson reconnaît être son modèle, son inspiration, son père spirituel. Est ce que Chris était un hardcore motherfucker ? Non. Mais l'homme que Danielson considère comme l'un des meilleurs de tous les temps, et bien sûr comme meilleur que lui, il n'a pas sut percer à la ECW. Il n'a pas sut percer à la ECW parce que c'était une merde, il n'a pas sut s'imposer en face de mecs comme Taz ou comme Justin Credible, alors que nous, on a fait de la ECW notre maison, notre putain de territoire. On était sur toutes les affiches à la ECW, et Benoit, lui ? Non, il a toujours été relégué au bas de carte, il n'a battu personne. By the way, qui d'autre est passé par la ECW ? Rey Misterio ! Ce même nain obèse qui a déjà rivé les épaules de Gregory Helms au sol, time and time again. Est ce que Rey a percé à la ECW ? Non, là bas, c'était une simple fiotte qui n'a fait que quelques matchs contre d'autres mexicains. Et quand on est arrivé, Paul Heyman a vu un tel potentiel en la famille Dudley qu'il a viré ce nain masqué.

Bubba pose son index sur la photo et se met à gueuler.

Bubba Ray. Ce que je vois sur cette photo, c'est une assemblé de fils de pute venus voir l'un des plus grand show de toute l'histoire de la lutte ! D'après Danielson et Helms, on est des brutes incapables de donner de la vraie lutte, huh ? Je tiens à rappeler à cet enfant de putain de Bryan Danielson que j'ai déjà battu l'un de ses entraîneurs passé par la ECW, Masato Tanaka ! Et est ce que j'ai eut besoin d'une chaise ? Non. D'un kendo stick ? Encore non. Est ce que je l'ai fait passer à travers une table ? Oui, mais c'était à une autre époque ! Pour battre Masato Tanaka, je n'ai eu besoin que de ces deux mains. With this very hands, I crushed this asian motherfucker's face ! Alors si le fait de battre celui qui a apprit à Danielson à donner des coups de coudes, des coups de pieds et à porter des takedown, c'est pas de la vraie lutte, c'est toujours suffisant pour péter la gueule de cet enfoiré !

Devon. Tu as parlé de l'un des entraîneurs de Danielson, je vais parler de ceux de Gregory Helms. Tu sais qui l'a entraîné, Bubba ? Les deux même junkies qu'on a battu dans toutes les stipulations possibles et imaginables, Matt et Jeff Hardy. Oui, cet arrogant fils de pute de Helms a commencé la lutte sur un trampoline dans le jardin des frères Hardy. Et après, il se permet de dire que dans son monde, ce qu'on fait nous, l’œuvre de la meilleure équipe au monde, ce n'est pas de la lutte ? Is it a damn motherfuckin' joke ?! Quand il faisait le con sur ce trampoline, on gagnait nos premiers titres par équipe, des titres mondialement reconnu, et pas des ceintures en carton de la OMEGA. Quand il faisait une pause citronnade entre deux soi disant match, on devenait la meilleure équipe de tous les temps. Qui est il pour se permettre de dire ce qu'est et ce que n'est pas la lutte ? We know what is wrestling, because that WE MADE WRESTLING !

La petite famille continue à marcher, ils passent devant une autre image de One Night Stand 2005, celle où on voit Sandman faire son entrée, et au dessus de lui il y a une banderole "Please ECW make a japan tour". (Cette banderole a existé !)

Bubba Ray. A japan tour ? On a fait plus qu'une simple tournée au Japon, tous les deux. Ont y a lutté plus de quelques shows exceptionnels. Est ce qu'on s'en vante ? Non, parce qu'on a accompli d'autres choses plus importantes et significatives dans notre putain de carrière que tous les titres gagnés au Japon et conservé pendant plus d'une année. On est pas Bryan "J'ai lutté partout dans le monde", Danielson. Depuis qu'il est ici, c'est la seule chose qu'il sait dire pour se mettre en valeur. Qu'il a lutté en Europe, au Japon et au Mexique. Alors récapitulons. En Europe ? Okay, une petite tournée en Angleterre, génial mon pote ! Un titre en Allemagne, oui, en Allemagne ! Je suis sûr que plus de trois quart des mecs qui regardent l'AWC ne savaient même pas qu'il y avait de la lutte en Allemagne, et aucun d'entre eux ne connaissent la wXw. Ensuite, le Japon ? D'accord, il y a lutté, mais pourquoi ? Parce que la direction de la ROH en avait marre de lui, alors ils l'ont échangé contre de meilleurs lutteurs. Au Mexique ? Au Mexique, au Mexique ... BIIIIIP ! That's fuckin' wrong ! Malgré ce qu'il peut dire, Danielson n'a jamais, jamais lutté au Mexique ! Ce type n'a tellement rien à dire pour vanter son immense talent devant les caméras qu'il s'invente des exploits, qu'il s'invente des tournées et des matchs qu'il aurait fait. Mais avant de dire qu'il est le meilleur dans des pays où la lutte passe à la télévision la nuit entre deux heures et trois heures et demi du matin, il ferait mieux d'être le meilleur sur ce continent ! J'entends déjà les web smarts protester. You call Danielson da' Best in the World, all I see is that he's a joke ! Un grand lutteur ? Ouais ? Alors pourquoi lui, le père fondateur de la ROH, l'homme qui y a lutté plus que n'importe qui n'a là bas gagner que deux putains de titres ? Comment ça se fait ? Entre 2002 et 2009, il n'a sut gagner qu'un titre mondial, et un titre secondaire, c'est ça le meilleur lutteur au monde ? Huh ? Combien est qu'on a gagné de titres nous pendant ces sept ans entre 2002 et 2009 ? Sept titres, sept putains de titres, soit un par an. Pendant qu'il faisait le con au Japon en se déguisant en luchador avec ce masque ridicule, on régnait sur la division par équipe de la WWE. Il peut dire ce qu'il veut, inventer qu'il a lutté dans des tas de pays, même inventer des pays dans lesquels il aurait lutté si ça lui chante, but fact is that he's just a little piece of lyin' son of a bitch !

Les quatre frères avancent encore dans les couloirs, ils passent devant quelques photos diverses et variées célébrant la grande ECW. Les quatre hommes s'arrêtent finalement devant cette image.



Bubba Ray. Cette image ... Ce moment ... Je m'en souviens comme si c'était hier. J'ai soulevé ce connard de Tommy Dreamer, et l'ai fracassé à travers une putain de table ! Qu'est ce que ces enfoirés ont trouvé à dire en voyant cette image ? Tu le sais, Devon ?

Devon. "Les Dudleys ont prit trop de coups", "les Dudleys sont trop vieux", "ils sont fragiles", all I have to say, is gna gna gna, SHUP UP !

Bubba Ray. Nous ? Vieux ? J'ai quarante ans, mon frère Devon en a trente neuf. C'est vieux ? Peut être, mais je me dois de rappeler à ce cher Gregory Helms qu'il n'a que deux ans de moins que mon frère. Quant à Danielson, oui, il n'a que trente ans, mais qui est le plus fragile entre nous et lui ? Nous, on sait résister aux coups, contrairement à lui. Nous, on a pas pleurer chez notre médecin pour ne pas lutter à cause de putains de dents de sagesse. La semaine d'après Thunderslam, on était prêts à lutter, mais c'est cet enfoiré de docteur qui nous en a empêché. On avait des côtes brisées, mon front était un amas de points de suture, Devon boitais, mais on était prêts à lutter ! Comment Bryan Danielson peut il dire que nous sommes fragiles, alors qu'il est K.O. après une opération des dents de sagesse ? Et ce n'est pas le seul moment où il nous a montré qu'il était aussi résistant qu'une fillette. Je me souviens encore de ce qu'il avait dit à la ROH avant un match pour le titre mondial. "Bouhou, Nigel McGuiness, pendant ce match tu ne devras pas me frapper à la tête, parce que j'y ai trop mal." "Au secours, Takeshi Morishima m'a mit une droite dans l'œil." Et c'est ce même type qui dit qu'on est brisés, fragiles, incapables de lutter ?! Bryan Danielson est une tapette, voilà tout ! Lundi, il ne nous suffira que d'un coup, un seul coup de poing et c'en sera fini du dragon américain.

Devon. Mais il y a aussi Gregory Helms dans ce match. Tu sais, ce type qui ne connait qu'un seul nombre, que trois misérable chiffres, 385.

Bubba Ray. Oui, c'est la durée de son règne de champion cruiserweight. C'est son seul fait d'arme important, la seule chose qui le fait exister. Sans ça, qui signe Gregory Helms dans sa fédération ? Personne. Qui s'intéresse à Gregory Helms ? Personne. Mais il faut lire entre les lignes. Oui il a été champion 385 jours, soit un peu plus d'un an. Mais ce titre n'a jamais été qu'une farce. Ce titre, même notre bâtard de petit frère, cet immonde Spike does not deserve the name Dudley l'a tenu lui aussi. Tout comme un autre bâtard, ce nain irlandais d'Hornswoggle. Ce titre, ce titre ne veut rien dire. Le seul grand accomplissement de Greg Helms, son plus haut fait d'arme, c'est du vent, de la fumée. Il veut parler de chiffre qui compte, parlons de nos 24 titres de champions du monde par équipe ! Il veut l'exemple d'un long règne ? Mon frère Devon et moi on a été HUSTLE Super Tag Team Champions pendant trois ans, soit pendant 1095, oui 1095 putains de jours ! Et d'après mes cours de maths de l'école primaire, 1095 est presque le triple de 365. Car c'est ce qu'on est, au moins trois fois meilleurs que nos adversaires de dimanche.

Devon. Oh Testify !

Studley Dudley. Vous savez les mecs, Danielson et Helms vont justement dire que vous vous reposez trop sur vos acquis.

Bubba Ray. On sait exactement ce qu'ils vont dire, brother. "Les Dudleys sont des pleurnicheurs", "les Dudleys n'avaient pas les couilles de s'en prendre à nous, alors ils ont attaqué Velvet". Devon, tu sais ce que tu dois dire là ?

Devon. Gna gna gna, I DON'T CARE WHAT THEY SAY BECAUSE I DON'T LISTEN TO CRAPPY BULLSHIT !



Bubba Ray. Alors soit, on s'est attaqué à Velvet. Pourquoi ? On devait faire passer un putain de message à ces fils de putes, et c'est tout. Il paraît que c'est lâche de s'attaquer à des femmes, ouais ? Moi j'entends toutes ces salopes de battre pour avoir les même droits que les hommes. Alors moi j'suis un gentleman, j'ai considéré Velvet Sky comme ayant les même droits qu'un homme, et j'ai fait valoir son droit de ppasser à travers a god damn, stunnin', motherfuckin' TABLE !

C'est vrai que Bubba est un putain de gentleman.

Bubba Ray. Helms aussi s'est attaqué à une femme en la personne de notre cousine, pourtant son pote dit qu'on est des lâches, mais pas son partenaire. Alors de deux choses l'une. Soit Helms et Danielson sont des putains de fan boys, on est leurs idoles et ils font tout ce qu'on fait sans réfléchir. Soit ce sont eux les lâches. Quelle est leur excuse pour avoir attaqué Stacy ? "Les Dudleys avaient fait pareil". Alors oui, je crois que c'est des putains de fan boy marks. Après leur avoir pété la gueule ce dimanche, je signerai leurs plâtres pour leur faire plaisir. Nan mais sans déconner, ils se sont pris pour qui ? Est ce que c'est leur cruel manque de personnalité qui leur fait nous copier, ou est ce que c'est parce qu'ils ont pas un seul putain de neurone ? Ce qu'ils n'ont pas compris, c'est que nous on est pas comme eux. Nous on est pas des gentils. Nous on signe pas d'autographe. Nous on est pas allé s'excuser à Velvet comme Danielson l'a fait à notre cousine. NOUS ON EST DES MÉCHANTS, DES PUTAINS D’ENFOIRÉS ! En utilisant les mêmes moyens que nous, ils sont entré sur une saloperie de champ de bataille ! C'est fini les échanges de politesses devant la caméra, fini d'attendre les matchs pour se mettre les mains dessus, en essayant de devenir comme nous, des motherfuckers, ils ont mit un pied dans la tombe !

A votre avis ça sera quelle catch phrase cette fois ? Waza ? Hardcore since 1996 ? Welcome to Dudleyville ? Et bien non.

Bubba Ray. This sunday, it will not be a match ! THIS SUNDAY, IT WILL BE A FIGHT ! IT WILL BE A WAR !

Devon. There is no need to testify that.

__________
- AWC Tag Team Champions (defended 2 times)
- Longest title reign in AWC history (11/09 - ...)


avatar
Jé'
AWC Tag Team Champ'
AWC Tag Team Champ'

Messages : 3466
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ground Zero - Greatest Alliance (c) vs. The Dudley Family

Message par Gregory Helms le Dim 11 Sep - 10:38


Pas d'heures, pas de jour, on sait tous que c'est déjà quasiment Ground Zero. Ce Pay Per View c'est l'occasion de voir si les vainqueurs de Thunderslam ont toujours une âme de champion, c'est le moment de faire ses preuves. Celle qui doit faire ses preuves, et qui n'était pas là au premier Pay Per View, c'est Velvet Sky. Elle ne sera pas sur le ring mais accompagnera probablement son petit ami et champion, suffisant pour avoir à elle aussi travailler pour la victoire. Travailler pour la victoire c'est notamment aller emmerder l'adversaire avant le jour J. En effet, on se retrouve dans ce qui semble être la chambre du petit abandonné de la famille des Dudley, Spike. Sa dernière apparition à l'AWC l'a mené à une correction reçue de la part de ses frères, avant de quitter les écrans. Il a depuis quelques temps quitter l'hopital, mais reste toujours cloitré chez lui, espérant qu'un jour Bubba ou Devon refasse appel à lui. Il n'en reste pas moins un membre de la famille Dudley, et ne me demandez pas comment, que Velvet a réussi à trouver.




SPIKE DUDLEY. › Haaan.

VELVET SKY. › Il faut se réveiller mon bon Spike.

SPIKE DUDLEY. › C.. Casse toi Sign Guy...

VELVET SKY. › Allez Spike, ça fait déjà trop longtemps que tu es ici.



Spike rouvre les yeux et comme on pouvait s'y attendre pète un plomb.


SPIKE DUDLEY. › V... SKY ?! WHAT THE HELL ARE YOU DOING HERE ?

VELVET SKY. › Calme toi.

SPIKE DUDLEY. › Qu'est-ce que tu veux sale pouf ?! Fais gaffe, fais gaffe ! Moi, je...

VELVET SKY. › Alors, tu me vois comme une ennemie ? Je suis très déçue. Tu devrais être heureux d'avoir quelqu'un comme moi ici avec toi. Et puis, rappelle toi qui t'as envoyé ici, ce n'est sûrement pas moi. Ne fais pas le crétin, je ne vais rien te faire qui puisse te déplaire.

SPIKE DUDLEY. › Mes frères ont fait ça parce que j'étais incapable d'assurer mon rôle, c'est tout, c'est entièrement de ma faute !

VELVET SKY. › S'en prendre à leur pauvre frère parce qu'il avait simplement fait une erreur, j'appelle ça être des connards. Oui, des connards. Surtout quand on se proclame membres d'une grande famille, et qu'on dit tirer avantage de cette fraternité pour être plus soudés une fois sur le ring. Paradoxal.

SPIKE DUDLEY. › C'est eux qui t'envoient ! C'est les deux petits enculés ! Oh put... je les laisserais pas faire !

VELVET SKY. › Qu'est-ce que tu veux les empêcher de faire ? Bryan et Gregory sont deux hommes vraiment charmants, même si tu as ton petit charme à toi aussi Spikey, et ils représentent les parfaits champions que l'AWC pouvait espérer avoir. Deux hommes propres et respectables, qui s'entretiennent et ont de véritables valeurs. Tu pourrais en devenir un aussi Spikey, il te suffirait de couper cette petite bar...



Mais le petit Dudley repousse la belle blonde.


SPIKE DUDLEY. › MY NAMES IS SPIKE ! SPIKE "LSD" DUDLEY !

VELVET SKY. › Excuse moi. Je voulais simplement dire que tes frères étaient des gros porcs dégoulinant de sueur à côté des actuels champions. Ils sont sales, puants, vulgaires et obèses, et nous nous sommes au 21ème siècle. Le monde est à la recherche de propreté, il évolue dans le bon sens, et il n'y a pas plus de place pour de répugnantes bêtes de foire. Tu sais, un jour Greg m'a dit que les Dudleys étaient destinés à disparaitre. Qu'ils correspondaient à l'image de l'ECW, mais qu'aujourd'hui ils n'étaient plus que des marginaux comme on peut en trouver à chaque coin de rue. Cette fédération est tombée car c'était dans l'ordre des choses. La population change, elle murit, et elle a préféré donner sa confiance à un Vince McMahon qui portait un projet cohérent, et non bordélique. La population continue de changer, et c'est maintenant tout les anciens membres de la ECW qui doivent chuter. Tout est en train de grandir, et les occupations de gamin n'ont plus d'intérêt. Ceux qui sont suffisamment mûr tiennent les ceintures, ceux qui veulent rester des adolescents cradingues devront se contenter de Replica Belt pour finir leur collection. C'est pour le bien de l'AWC que Bubba et Devon ne sont pas titrés. Ce que Gregory ne m'avait pourtant pas dit, c'est que cette chute pourrait se produire aussi tôt, que ça pourrait arriver à Ground Zero même.

Le petit homme n'est pas réellement calmé mais se détourne du regard de Sky en rongeant son frein.



VELVET SKY. › A Thunderslam, tes deux frères ont fait équipes, et ils ont perdus, n'est-ce pas ? La semaine dernière, ils se sont séparés et Bubba, sans Devon est venu à bout de Bryan Danielson. Lui et Gregory, qu'on a si longtemps critiqué vis-à-vis de leur manque d'expérience ensemble serait donc plus performant ensemble que les grands Tag Team Specialist ? Dans le monde censé auquel j'appartiens, on appelle ça une brèche dans leur carapace. Leur défaite, dans ce match fait pour eux, a été vécu comme une immense désillusion, voir la fin d'un cycle, par tout leurs fans. Alors toi qui est leur frère tu peux bien comprendre qu'ils sont sur la mauvaise pente, qu'ils vont perdre à Ground Zero, l'admettre et cesser d'être sur la défensive, mon chou.

SPIKE DUDLEY. › Qu'est-ce que tu veux, bordel ?

VELVET SKY. › Peut-être que je veux te faire dire certaines choses, ou peut-être que je te veux toi, qui sait.

L'ex poids moyen finit par sourire enfin. Il se laisse aller devant le discours de Sky, et semble vouloir changer de position !

SPIKE DUDLEY. › Ah ouais ? Vraiment ? VRAIMENT ?



SPIKE DUDLEY. › Tu es venu voir le frère de la plus grande Tag Team du business, tu te doutes que j'ai aussi quelques ressources...

Velvet inspire un grand coup, et repousse Spike. Elle se force pour lacher un petit rictus et reviens à la charge.


VELVET SKY. › Pas si vite Spikey. Tu m'as l'air en forme, tu as raison. Peut-être que ça veut dire que Bubba et Devon sont incapables de frapper suffisamment fort pour te toucher toi, qu'ils traitent tout de même d'avorton.

SPIKE DUDLEY. › Ça s'est passé il y a des semaines !



VELVET SKY. › Oh... Plus récent, si tu préfères, il y a l'attaque qu'ils ont faites sur moi. S'en prendre à une demoiselle aussi charmante c'est déjà être lâche, mais être incapable de la mettre HS plus d'une semaine et bien... je dirais que c'est être une lopette si je parlais comme un Dudley. Evidemment cette demoiselle n'est nul autre que la plus grande lutteuse de l'ère moderne, l'ancienne membre du plus grand groupe de cette division, une demoiselle reconnue dans le monde entier certes, mais tout de même une personne de sexe féminin ! Moi même oui, je me retrouve plus coriace que ces soit disant spécialistes de l'extrême.

SPIKE DUDLEY. › Bon dieu t'es même pas dans le match ! PAS DANS LE MATCH !

Spike se relève brutalement, il est vexé. Il est maintenant assis et tourne le dos à Velvet qui ne compte pas le lâcher comme ça.



VELVET SKY. › Ne t'énerves pas... J'aborde ce sujet avec toi, car il nous regarde tout les deux. Je ne serais peut-être pas dans le ring, mais je serais tout de même présente, je serais le facteur inconnu, qui fait que les Dudleys ne savent plus dans quoi ils s'engagent. Le facteur X.

SPIKE DUDLEY. › Le facteur... X ?

VELVET SKY. › Exactement. Bubba et Devon ont déjà affrontés Bryan et Gregory, mais ils l'ont fait sans moi dans leurs pattes. La Greatest Alliance, elle, sait ce qu'elle va affronter. La même équipe qu'à Thunderslam, la même équipe vieillissante qui continue à se reposer sur ses acquis. Une équipe incapable de se renouveler, qui se contente de répéter les attaques sauvages qu'elle a apprise il y a des années. Peut-être que du côté de Dudleyville, c'est un compliment, mais du côté de la plus belle femme a jamais être montée sur un ring, non, ce n'est pas cool. Ce n'est pas cool d'être considéré comme un gros porc au cerveau totalement vide. Ce n'est pas cool d'être un tocard qui joue à celui qui plantera le premier sa fourchette dans le front de l'ordre dans les backstages. Ce qui est cool, c'est d'être les champions par équipe, pas ceux d'il y a 1 an, 5 an ou 10 ans, les actuels champions par équipe ! Ces champions ça devait être eux, ils partent avec ça en tête, et ce n'est pas de la motivation supplémentaire, mais un handicap. La pression est sur eux, en plus d'avoir perdu de la force, ils ont perdus de la confiance, et ils sont condamnés à la victoire.

SPIKE DUDLEY. › Humpf !

VELVET SKY. › Nous sommes en confiance Spike, tu pourrais l'être toi aussi... D'abord sceptiques, tout les spécialistes se sont rangés du côté de la Greatest Alliance. Gregory et Bryan ont gagnés les titres lors de leur premier match, ils ont tout pour être heureux à l'AWC, et ils le montrent sur le ring. Ils n'ont pas à trainer des corps meurtris de blessure, ils sont des athlètes à 100% de leur capacité.

SPIKE DUDLEY. › 100% tocard, oui !

VELVET SKY. › Pourquoi être dur envers eux deux, et pas envers tes grands frères ? Tu les respecte, mais qu'ont-ils vraiment de plus ? Des titres oui, beaucoup de titres, mais dans le domaine de l'or, Gregory est lui aussi un professionnel. De l'expérience ? Bryan a lui aussi lutté dans le monde entier, et il est reconnu comme le meilleur lutteur du monde ! Les Dudleys, après leur contre performance à Thunderslam ne peuvent plus être considérés comme des spécialistes des Table Match. Ils ont tout perdus, tandis que l'Alliance grappille encore de la reconnaissance.

SPIKE DUDLEY. › Tu... Tu me manipules, pétasse !

C'est cette fois le Dudley qui repousse la petite amie du Greatest Cruiserweight Alive. Stupéfaite, la Beautiful People chute du lit, pendant que le Dudley pique une copieuse crise.


SPIKE DUDLEY. › TIRE TOI PUTAIN !

VELVET SKY. › Vous êtes une famille d'idiots ! Arrêtez de combler vos lacunes en hurlant plus fort que les autres, et regardez les choses en face ! Ça fait un mois que la Greatest Alliance tient les titres, et tu peux continuer à croire en tes frères autant que tu veux Spikey, Gregory fera tout pour les garder au moins 386 jours !

Spike se laisse tomber sur son lit pendant que Velvet reprend ses affaires avant de disparaitre en claquant la porte.



Si Velvet était là pour faire enrager le petit Dudley, elle a réussie (c'était pas bien dur), si elle voulait tromper Gregory Helms par contre, c'est raté. Cette hypothèse est heureusement vite écarté quand au bas de l'immeuble on la retrouve tomber dans les bras de son champion. Le match n'est pourtant pas encore gagné, loin de là. Ce sera même très difficile avec un RP malheureusement aussi bâclé.


__________
avatar
Gregory Helms

Messages : 2105

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ground Zero - Greatest Alliance (c) vs. The Dudley Family

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum